Les animateurs

parce que ÇA PREND DES motoneigiste
Martin Pelletier
Martin Pelletier
Le pro de la « ride»

Sa première « ride » remonte à l’âge de 12 ans, mais depuis il n’y a pas un hiver qui passe sans qu’il en profite au max. Ce qui le fait tripper dans Snowride, c’est d’explorer et découvrir de nouveaux territoires, mais aussi et surtout de partager sa passion. Il est aussi amateur de motocross et de tout ce qui a un moteur en général. Il est propulsé par l’adrénaline, que ce soit à la chasse ou dans d’autres activités qui lui procure ce sentiment. Suivez ce sympathique mais téméraire aventurier dans les épisodes de Snowride.TV.

Daniel Gagné
Daniel Gagné
Le cerveau derrière le projet

Quand ce gars-là aime, il s'investit à fond pis le plein-air, il adore ça. C'est comme si Dan avait été créé pour être un rêveur rationnel, capable de mener à bien des projets de fou. Il peut transformer un « non » en « oui », y’a rien à son épreuve, c’est un entrepreneur authentique, professionnel et hors norme.  À la tête de la maison de production Roadfish.tv, Daniel en est à son troisième TV SHOW. Passer de la pêche à la chasse s’est fait naturellement, inspiré par ses loisirs de pleine nature, il canalise désormais son attention sur la motoneige, une suite logique au deux passion qu'il poursuit déjà.

LEs «comms»

Faut pas faire confiance à Dan pour faire ca promo, croyez-nous
Elie Desgagné
Elie Desgagné
Le geek des bois

Mordu de la nature et de toutes les activités s'y rattachant, c’est tout en dualité que se compose cette bibitte. Il peut réparer ton ordinateur, ou éviscérer un orignal. Il adore les médias sociaux, mais aussi sortir de la couverture cellulaire. Il est hyperactif et aime bouger, mais peut rester des heures statique dans un bateau ou en forêt. Bref, c’est avec passion qu’il anime nos pages. Non Elie, tu ne peux pas mettre de référence de Star Wars dans nos publications….

Lydia
Lydia
La blonde à Dan

Elle est aux premières lignes entre toi pis notre gang de trippeux.

Dès qu'elle peut, elle lance des mots par la fenêtre de son écran pour ton plus grand plaisir. C'est la fille derrière les "post" Facebook et les différentes communications Roadfish. Elle écoute le récit des aventures de l'équipe et s'amuse à les mettre en mots, traduisant le plus possible l'aventure.

Le monde «de la technique» 

même si Filmer avec la caméra monté sur une motoneige, c'est pas vraiment travailler.
Bernard Gagnon
Bernard Gagnon
La recrue

Le petit jeune du groupe, mais qui apporte tout un lot de talents ! Après ses études à Toronto en production de film, l’appel de la maison s’est fait ressentir. Heureusement, après quelques détours il a trouvé sa place avec nous. Tel un scout, il est toujours prêt à partir à l’aventure en tournage, moyennant une quantité industrielle d café. Son expertise est très varié, caméraman, monteur, et il est une machine pour les directs, il est d’ailleurs derrière plusieurs podcast et Live Facebook. Ah oui! Il est aussi excellent dans une cuisine, Ricardo devrait se watcher…

Olivier Fortin
Olivier Fortin
The Polar Bear

On peut l'asseoir dans la bouette, le coucher dans un ruisseau ou le figer dans la neige, Oli est infatigable et pas chialeux ! Son équipement le suit partout afin qu'il soit toujours prêt à capter les meilleures scènes. Sur le terrain, il a toujours son objectif fixé sur le moment, et une fois que la journée a épuisé ses collègues, il continue à visionner les images et à préparer le matériel du lendemain. Oli c’est un gars authentique et c’est en partie son empreinte sur les shows. Il est un gros morceau de l’équipe, on lui dit d’ailleurs souvent : « Beau travail le gros ! »

Alex Mercier
Alex Mercier
C'est notre Directeur de production

T'as juste à le regarder, tu le sais que tu vas avoir du fun avec lui. Ce gars-là est drôle sans bon sens. Pis il n’est pas juste bon, il est « su’A coche ». Il n'hésite pas une seconde avant de se mettre le «chest» dans la bouette pour prendre une bonne «shot». Chaque prise de vue est déjà classifiée et associée à une trame sonore dans sa tête, c’est une machine. On va se le dire, quand on sert la caméra pour la nuit, c'est là qu'on voit qu'avec la jeunesse vient l'énergie, parce qu'il est de party, même s'il faut se lever à 4 heures du matin le lendemain.